Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A

Khaled Miloudi, la plume en vaut la peine

Après vingt-deux ans de prison, le braqueur a obtenu le 18 avril un placement temporaire à domicile pendant l’épidémie. Une étrange parenthèse de liberté en plein confinement au cours de laquelle il a raconté à «Libération» comment l’écriture l’a sauvé.

Par Julie Brafman

Libération, 11 mai 2020