Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Version imprimableEnvoyer à un amiExport-A+A
Interview

La profession d’avocat aux conseils toujours aussi difficile d’accès

Grâce à la loi Macron, est-il plus facile de devenir avocats aux conseils aujourd’hui ? Non, d’après la députée Cécile Untermaier, membre de la mission d’information sur l’application de cette loi. À ses yeux, la logique de l’entre-soi perdure au sein de cette profession.

Elle dénonce le fait qu’une commission, composée notamment de membres du Conseil d’État et de la Cour de cassation, soit chargée de classer par ordre de préférence les candidats aux offices créés. D’après elle, la difficulté à obtenir le certificat d’aptitude à la profession d’avocat aux conseils (CAPAC) est une sorte de numerus clausus déguisé.

le 24 février 2017

La vidéo est également disponible ici.

Vidéo réalisée par Caroline Fleuriot avec Anne Portmann.

Le rapport sur l’application de la loi Macron, du 15 février 2017, est disponible ici. Le...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

Cécile Untermaier

La députée Cécile Untermaier (Parti socialiste) est vice-présidente de la commission des lois de l’Assemblée nationale. Elle est membre de la mission d’information commune sur l’application de la loi Macron et a participé à la mission d’information sur les professions juridiques règlementées.