Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Interview

Course au bâtonnat de Paris : l’opéra, Badinter et la Méditerranée

Quelques semaines avant les élections pour le bâtonnat, les candidats se prêtent au jeu du portrait chinois. Au tour du binôme Benoît Chabert et Philip Cohen.

le 28 mai 2015

La rédaction : Si vous étiez un avocat qui a marqué l’histoire ?

Benoît Chabert : Paul Baudet, avocat de Jacques Fesch. C’est l’avocat dont j’ai prononcé l’éloge lors de mon discours de rentrée lorsque j’étais premier secrétaire de la conférence du stage.

Philip Cohen : Badinter.

La rédaction : Si vous étiez un juge ?

Benoît Chabert : Myriam Ezratty, première femme première présidente de la cour d’appel de Paris.

Philip Cohen : Simone Rozès, première femme première présidente de la Cour de cassation.

La rédaction : Si vous étiez un homme/une femme politique ?

Benoît Chabert : Simone Veil. Elle a su aller jusqu’au bout de ses convictions, malgré les multiples critiques de ses amis politiques.

Philip Cohen : Pierre Mendès France. Pour la clairvoyance, le courage, l’humanisme et la modestie.

La rédaction : Si vous étiez une loi ?

Benoît Chabert : La loi sur l’abolition de la peine de mort.

Philip Cohen : La loi du 4 mars 2002, dite de « démocratie sanitaire ». C’est une loi importante qui a permis une avancée dans les rapports entre patients et...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

Benoît Chabert et Philip Cohen

Benoît Chabert et Philip Cohen se présentent aux élections du bâtonnat de Paris des 23 et 25 juin 2015. En cas de victoire, Benoît Chabert sera bâtonnier et Philip Cohen vice-bâtonnier.