Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Interview

Réforme du divorce : s’adapter et adopter les bons outils

Rencontre avec Me Caroline Lefèvre-Le Bihan, avocate au barreau de Toulouse. À l’occasion de la complète mise à jour des formulaires Dalloz relatifs au divorce dont elle est l’auteure, elle revient sur les changements entraînés par la réforme du divorce, les avancés en matière d’accès à la justice, ainsi que les enjeux pour la profession d’avocat.

le 11 février 2021

La rédaction : Cette réforme est présentée avec un objectif de simplification des procédures, est-ce que cet objectif vous semble atteint ?

Caroline Lefèvre : Il est trop tôt pour dresser un bilan, les premiers projets d’assignation émergent mais le principe de l’acte unique doit séduire les praticiens. La division en deux temps de l’ancienne procédure était mal comprise des clients et ralentissait le travail commun client/avocat ou différait à tort certains points.

La conciliation monopolisait la réflexion, peut-être trop, et constituait parfois un frein à une approche globale et approfondie. Elle permettait cependant de prendre le temps et dans une telle matière permettait de ménager certains clients. Avec cette nouvelle procédure, l’audit pré-procédural et la recherche d’accords trouvent une place plus importante, une réflexion plus poussée avec le client dès le début va s’imposer.

En ce sens la procédure sera simplifiée pour tous.

La rédaction : Pour vous, quels sont les points forts de cette réforme ?

Caroline Lefèvre : Le rythme imposé va être bénéfique puisque le projet d’assignation devra être prêt lors de la prise de date auprès du greffe, le travail sera complet...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

Caroline Lefèvre-Le Bihan

Me Caroline Lefèvre-Le Bihan est avocate au barreau de Toulouse. Elle est notamment l'auteure des formulaires Dalloz relatifs à la procédure de divorce, entièrement à jour de la réforme.