Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Contrôle du juge sur les avis de l’Autorité de sûreté nucléaire

Ne fait pas grief à une association anti-nucléaire l’avis par lequel l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) relève une anomalie dans la composition de l’acier de la cuve d’un réacteur sans que, sous réserve de certaines prescriptions, cela remette en cause la mise en service du réacteur. Mais la décision de cette même autorité autorisant la mise en service et l’utilisation de la cuve d’un réacteur est susceptible de recours et fait l’objet d’un contrôle normal.

par Jean-Marc Pastorle 12 septembre 2019

Des essais réalisés dans le cadre de la qualification technique des calottes du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de la centrale de Flamanville ont mis en évidence que ces composants n’avaient pas les caractéristiques requises initialement lors de leur conception par le fabricant. La société Areva NP a mis en œuvre un programme de caractérisation spécifique, destiné à démontrer que le matériau...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :