Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Le dérapage verbal de l’employeur est répréhensible

par A. Astaixle 1 mars 2012

Question délicate à laquelle s’est frottée la chambre sociale le 7 février 2012 : quelles sont les conséquences des propos indélicats tenus par un employeur à l’occasion d’un entretien ? Sans aller jusqu’à l’injure, infraction pénale rappelons-le, il n’est pas rare que chacun, dans ses relations privées ou professionnelles, se laisse aller à quelques écarts de langage. Il en va ainsi, évidemment, du monde du travail où les invectives des salariés tout autant que les modes de management brutaux sont légion.

Si l’on...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :