Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Commercialité ou non de la vente d’électricité par un particulier

Les juges du fond ont considéré que l’achat par un particulier d’une installation photovoltaïque est commerciale, car accessoire à la vente d’électricité qu’il produit grâce à celle-ci, activité commerciale. Or, il fallait rechercher si l’installation litigieuse n’était pas principalement destinée à un usage personnel.

par Xavier Delpechle 10 mars 2016

Cet arrêt de cassation apporte un utile éclairage sur la théorie de la commercialité par accessoire. Les faits méritent d’être connus, d’autant qu’ils ont trait à une activité en plein développement, à l’heure où les pouvoirs publics encouragent à l’utilisation des « énergies propres ». Un particulier a conclu avec une société spécialisée opérant dans le secteur des installations électriques, depuis placée en liquidation judiciaire, un contrat de vente et d’installation d’un générateur solaire photovoltaïque, financé par un crédit d’un montant de 17 900 € souscrit auprès d’un établissement de crédit. Il a assigné ces deux sociétés en résolution des contrats principal et accessoire précités devant le tribunal de grande instance. L’établissement de crédit a alors soulevé une exception d’incompétence devant la cour d’appel de Toulouse au profit de la juridiction commerciale. Il obtient gain de cause, sous prétexte qu’il exerce une...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :