Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

La mise à mal du recrutement au statut dans le projet de loi Avenir professionnel

Les députés ont adopté en première lecture, le 19 juin, le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, texte touche-à-tout qui concerne la formation professionnelle, l’apprentissage, l’assurance chômage mais aussi la fonction publique. 

par Jean-Marc Pastorle 21 juin 2018

Les députés ont voté le principe de la contribution unique pour financer la formation professionnelle, qui sera gérée par les branches professionnelles et non plus par les régions. Ces dernières voient leurs missions se diversifier. En matière d’information, elles devront communiquer sur les métiers ou formations présents dans la région mais également au niveau national et européen. Elles publieront un rapport annuel rendant compte des actions mises en œuvre par les structures en charge de l’orientation professionnelle, garantissant la qualité de l’information disponible auprès des jeunes, notamment en termes de lutte contre les stéréotypes et les classifications sexistes....

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :