Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Préservation du lien familial et droit au respect de la vie privée et familiale

La Cour européenne des droits de l’homme confirme sa position sous l’angle de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme en matière de liens familiaux de grands-parents avec leurs petits-enfants.

par Valérie Lefebvrele 6 février 2015

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné le 20 janvier 2015 l’Italie en ce que celle-ci ne respectait pas le droit au respect de la vie privée et familiale en raison de la durée excessive d’une procédure engagée par des grands-parents aux fins de l’autorisation de rencontres avec leur petite-fille et le non aboutissement de celle-ci.

En l’espèce, les requérants sont les grands-parents d’une mineure MC née en 1997. Ils sont également les parents de M. DN. En 2002, la mère de MC engagea une procédure en séparation de corps à l’encontre son mari, M. DN. En 2002, celui-ci a fait l’objet d’une procédure pénale pour de prétendus attouchements sexuels sur la mineure. Depuis 2002 également, les requérants ont engagé une procédure pour droits de visite de l’enfant en ce qu’ils ne revoyaient pas leur petite-fille MC, alors qu’ils en avaient été très proches jusque-là et l’avaient notamment reçue régulièrement chez eux où...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :