Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Des effets de l’opposition à un jugement rendu par défaut en cas d’appel formé par une autre partie

Lorsque le prévenu a fait opposition à un jugement rendu par défaut à son égard, mais précédemment frappé d’appel par le ministère public et qui a donné lieu à un arrêt également rendu par défaut à l’encontre duquel il a aussi fait opposition, la Cour ainsi saisie doit déclarer la première opposition sans objet, annuler l’arrêt et évoquer.

par Lucile Priou-Alibertle 21 octobre 2019

En l’espèce, un prévenu avait formé opposition des jugements et arrêts rendus par défaut à son encontre. Soucieuse de lui permettre de bénéficier d’un double degré de juridiction, la cour d’appel, saisie de l’opposition de l’arrêt rendu par défaut, avait sursis à statuer jusqu’à ce que le tribunal correctionnel, lui-même saisi de l’opposition du jugement, ait statué. Sur pourvoi du procureur général, l’arrêt est cassé, au visa des...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :