Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Vers une collaboration plus étroite entre les autorités de protection des données personnelles du G7

Le tout premier G7 des autorités de protection des données, qui s’est tenu du 7 au 8 septembre 2021, était l’occasion de revenir sur les grands enjeux de la régulation du numérique au niveau international.

Les 7 et 8 septembre 2021, les autorités de protection des données personnelles et de la vie privée des pays membres du G7 se sont réunies afin de discuter de possibilités de collaboration plus étroite. Dans un communiqué intitulé « Libre circulation des données dans la confiance », elles reprennent les principaux enjeux identifiés à l’occasion de leurs échanges.

Dans la droite ligne de la proposition de règlement de la Commission européenne en matière d’intelligence artificielle (Doc. COM (2021) 206 final, 21 avr. 2021) et de l’avis conjoint rendu par le Comité européen et le Contrôleur européen de la protection des données le 18 juin 2021 (Avis conjoint 5/2021, 18 juin 2021), on retrouve le souci de penser des systèmes d’intelligence artificielle respectueux de la protection des données. Les autorités estiment également avoir un rôle important à jouer en cas de recours à des innovations technologiques dans un contexte de pandémie. Sur ce point, elles entendent agir « à la fois comme protecteurs et comme facilitateurs, en veillant à ce que les droits des citoyens en matière de données soient respectés tout en déployant des interventions appropriées à l’urgence de santé...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :