Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Devenir propriétaire, un objectif de vie

À l’occasion du lancement de la semaine de l’immobilier du 30 septembre au 5 octobre 2019, le Conseil supérieur du notariat a dévoilé les résultats d’une étude réalisée sur les nouveaux comportements des français face à l’immobilier.

par Isciane Ciszewskile 3 octobre 2019

Devenir propriétaire est souvent perçu comme le franchissement d’une nouvelle étape. Accéder à la propriété d’un bien est à la fois enthousiasmant, rassurant mais cela peut aussi être angoissant. C’est un mélange de sentiments mais malgré tout, la propriété est pour beaucoup un objectif de vie.

Selon l’étude des notaires « Les Français et l’Immobilier : les multiples facettes de l’achat immobilier », réalisée en ligne par Harris interactive sur un échantillon national de 1 505 personnes, en moyenne, un français change de logement cinq fois au cours de sa vie. Ces changements interviennent principalement dans le but d’accéder à la propriété, d’obtenir un meilleur logement et d’avoir une meilleure qualité de vie. 

En France, l’âge moyen pour acquérir un bien immobilier est de 32 ans (contre 42 ans à Paris). Cet âge moyen est en baisse, en 2015 et 2016, il était, respectivement, de 35 et de 36 ans. Les raisons de cette baisse sont principalement financières : les taux de crédit sont bas et donnent du pouvoir d’achat aux Français. Selon Thierry Thomas, président de l’Institut notarial de droit immobilier, « s’il y a un moment où il faut acquérir c’est maintenant ».

Le souhait d’accéder à la propriété est le fil conducteur de nombreux parcours. L’idée selon laquelle « la pierre est toujours un bon investissement » est largement partagée. Pour 52 % des personnes ayant répondu au sondage, être locataire est une situation que l’on subit (pour des raisons financières ou compte tenu d’une vie instable tant au niveau personnel qu’au plan professionnel). En revanche, pour 48 %, être locataire est un choix, dicté notamment par le souhait de rester mobile. 

Pour ce qui est du choix du bien immobilier, l’opposition dans le sondage est faite entre le « choix rationnel » et le choix « coup de cœur ». Pour 46 % des personnes interrogées, un achat immobilier est fondé sur un sentiment, une émotion. Le fait de se sentir bien et de se projeter directement dans les lieux. En revanche, la majorité des personnes qui souhaitent devenir propriétaire vont établir des critères et rechercher un logement qui y correspond.

Les principaux critères pour choisir son achat immobilier sont la taille, la sécurité, le coût de la vie et la proximité à la nature. Ces critères peuvent varier en fonction de la localisation du bien. 

Les réponses au sondage ont permis de mettre en avant cinq profils types face à l’achat immobilier.

  • L’achat difficile (26 %). Cet achat concerne un groupe représentatif composé principalement de personnes âgées exclues de la dynamique en raisons de contraintes financières et d’un manque d’information. 
  • L’achat aboutissement (24 %). Sont en général concernées des personnes assez âgées bien installées. Elles recherchent un achat précis, dans le but d’assurer leur retraite. C’est un raisonnement de long terme, une recherche de meilleure qualité de vie. 
  • L’achat horizon (21 %). Cet achat est le fait de personnes jeunes ou d’âge moyen qui, soit ont déjà accédé à la propriété dès qu’elles ont en eu les moyens financiers, soit envisagent de le faire très prochainement . 
  • L’achat projet familial (16 %). Les membres de ce groupe privilégient comme critères de choix la taille du logement, les établissements scolaires à proximité ou encore l’attachement familial à une région. Ils ont d’ailleurs davantage changé de logement pour des raisons personnelles (mise en couple ou séparation, arrivée d’un enfant, …). 
  • L’achat investissement raisonnable (13 %). Il est le fait de jeunes qui achètent pour investir et se rassurer. Pour eux, l’achat révèle un signe de réussite sociale.

 

Réagissez à cet article

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.