Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

« Il est urgent de repenser le mode de sélection » pour l’accès à la profession

La présentation du rapport sur la réforme de l’accès initial à la profession d’avocat, hier, a été l’occasion pour le bâtonnier parisien Christiane Féral-Schuhl et l’avocat Kami Haeri d’évoquer les réactions des universités et du Conseil national des barreaux (CNB) suscitées par les propositions du conseil de l’Ordre parisien.

par Caroline Fleuriotle 20 novembre 2013

C’est un « cri d’alerte » que le bâtonnier de Paris a lancé hier, lors de la présentation du rapport sur la réforme de l’accès initial à la profession d’avocat, voté la semaine dernière par le conseil de l’Ordre de Paris. Christiane Féral-Schuhl dresse un sombre tableau : difficultés d’intégration dans la profession des jeunes avocats, revenus qui stagnent voire baissent… Et en parallèle, un nombre d’avocats qui ne cesse d’augmenter. Le bâtonnier de Paris juge la situation « préoccupante » et estime qu’« il est urgent de repenser le mode de sélection » pour l’accès à la profession.

Dans le rapport, diverses pistes sont envisagées pour y parvenir, telle que la création d’un examen national, le transfert de l’organisation de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :