Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

De l’interprétation stricte des clauses d’exclusion de garantie

Doivent être interprétées strictement les clauses des contrats d’assurance de véhicule automobile ayant pour objet d’exclure de la garantie la responsabilité encourue par l’assuré du fait des dommages survenus au cours d’épreuves, courses, compétitions ou leurs essais, soumis par la règlementation en vigueur à l’autorisation préalable des pouvoirs publics.

par Jean-Denis Pellierle 10 septembre 2018

Le code des assurances admet certaines exclusions de garantie en matière d’assurance automobile, mais encore faut-il les appliquer strictement. Tel est le principe qui découle d’un arrêt rendu par la deuxième chambre civile le 5 juillet 2018. En l’espèce, la moto pilotée par une dame sur un circuit fermé, lors d’une séance d’entraînement, a été heurtée par une autre moto. Ayant été blessée, la victime a assigné en réparation de ses préjudices le conducteur de la moto ayant causé l’accident, lequel a appelé en garantie son assureur en présence de la caisse primaire d’assurance maladie de Saint-Brieuc. Mais l’assureur a refusé sa garantie en se prévalant de l’article 7 des conditions générales de la police, selon lequel sont exclus de la garantie de responsabilité civile « les dommages survenus lors de la participation comme concurrent – organisateur ou préposé de l’un d’eux – à des épreuves, essais libres sur circuits, courses, compétitions ou aux essais qui s’y rapportent ».

L’auteur de l’accident fut condamné par les juges du fond à indemniser la victime et se pourvut donc en cassation. On mentionnera simplement les deuxième et troisième moyens, relatifs à l’évaluation du préjudice en relevant que la Cour de cassation approuve les...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :