Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Emmanuel Macron lance la réforme de la haute fonction publique

Suppression des grands corps et de l’ENA, réforme de la formation et des carrières, l’ex-inspecteur des finances Emmanuel Macron a dévoilé sa vision pour la haute fonction publique et la décentralisation.

par Marie-Christine de Monteclerle 2 mai 2019

Le président de la République a confirmé, lors de sa conférence de presse du 25 avril, son intention de mener à bien une réforme « ambitieuse » de la haute fonction publique, qui impliquera la suppression de l’École nationale d’administration.

Emmanuel Macron a indiqué vouloir refonder le recrutement, la formation et la gestion des carrières. Une mission va être confiée sur ces trois questions à l’avocat aux Conseils Frédéric Thiriez, énarque, ancien membre du Conseil d’État et ex-président de la Ligue de football professionnel. Celui-ci devra présenter dans six mois au Premier ministre ses propositions pour répondre aux trois objectifs fixés par le président de la République.

Sur le recrutement, d’abord, Emmanuel Macron se déclare « profondément attaché au modèle méritocratique ». Mais il déplore que la haute...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :