Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Version imprimableEnvoyer à un amiExport-A+A
Article

Jean-Paul II reste à Ploërmel

La statue géante de Jean-Paul II et l’arche qui la surmonte pourront continuer à dominer la place éponyme de Ploërmel (Morbihan). En revanche, la croix placée en haut de l’arche devra être retirée. Le Conseil d’État a, en effet, annulé la décision d’ériger ce signe religieux dans l’espace public.

par Marie-Christine de Monteclerle 30 octobre 2017

La statue du pape polonais avait été offerte à la petite commune bretonne par son auteur, le sculpteur russe Zurab Tsereteli, don accepté lors d’une délibération le 28 octobre 2006. Ce n’est qu’en 2012 que la Fédération morbihannaise de la libre pensée et des habitants de la commune ont demandé au maire de faire retirer l’imposant monument (7,5 m de hauteur) puis contesté son refus devant le tribunal administratif de Rennes qui avait annulé la décision du maire.

La croix est un signe religieux, pas l’arche

La cour administrative d’appel de Nantes avait analysé les demandes rejetées comme tendant à l’abrogation de la délibération du 28 octobre 2006 (15 déc. 2015, n° 15NT02053, Ploërmel [Cne], AJCT 2016. 212, obs. C. Otero ). Or l’administration saisie d’une demande en ce sens « n’est tenue de procéder à...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :