Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Un manquement au devoir de réserve justifie la radiation d’un général

Les officiers généraux placés dans la deuxième section, c’est-à-dire les officiers généraux qui ne sont plus en activité mais qui demeurent à la disposition du ministère de la défense, sont soumis à l’obligation de réserve. Tout manquement est sanctionné par la radiation des cadres.

par Emmanuelle Maupinle 27 septembre 2017

M. A., général de corps d’armée en deuxième section a été radié des cadres à titre disciplinaire, par décret du président de la République, des cadres à titre disciplinaire pour manquement aux obligations de réserve et de loyauté à l’occasion d’une manifestation ayant eu lieu à Calais en février 2016. L’intéressé a contesté la sanction devant le Conseil d’État. Selon lui, elle n’était pas justifiée car, au moment des faits, il n’était pas en service, il portait...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :