Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Vers une nouvelle réforme de la composition des conseils communautaires ?

Le Sénat a adopté, le 24 janvier 2019, une proposition de loi tendant à améliorer la représentativité des conseils communautaires et à mieux associer les conseillers municipaux au fonctionnement de l’intercommunalité. 

par Marie-Christine de Monteclerle 31 janvier 2019

Ce texte était présenté par le groupe socialiste, le premier signataire étant l’ancien président de la commission des lois, Jean-Pierre Sueur. Il apporte un nouvel assouplissement aux possibilités de fixer la composition du conseil communautaire par accord local en s’efforçant de rester dans les limites fixées par la jurisprudence Commune de Salbris (Cons. const. 20 juin 2014, n° 2014-405 QPC, AJDA 2014. 1295 ; ibid. 2360 ; D. 2014. 1329 ; AJCT 2014. 554, obs. M. Yazi-Roman ; Constitutions 2014. 340, chron. P. Lutton ), qui exige le respect d’un principe général de proportionnalité par rapport à la population.

Censurée par le Conseil constitutionnel dans cette décision, la possibilité d’un accord local sur la composition du conseil communautaire a été rétablie par la loi n° 2015-264 du 9 mars 2015, déjà à l’initiative de Jean-Pierre Sueur, co-auteur du texte avec la centriste Jacqueline Gourault (J.-F. Lachaume, La démocratie intercommunale, AJDA 2018. 1370 ). Devenue ministre de la Cohésion des...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :