Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Comment des prêts peuvent-ils être accordés aux candidats à la présidentielle ?

Dans un avis non contentieux, que le gouvernement a décidé de rendre public, l’assemblée générale du Conseil d’État estime que rien n’interdit aux candidats aux élections politiques, y compris présidentielle, d’obtenir des prêts de la part de personnes morales qui ne sont ni des partis politiques ni des établissements de crédit. 

par Jean-Marc Pastorle 27 février 2017

Le Conseil d’État avait été saisi saisi par le premier ministre de plusieurs questions concernant les prêts ou avances pour les candidats aux élections politiques, qu’ils émanent de personnes physiques ou morales. Après avoir rappelé que rien n’interdit aux candidats aux élections politiques, y compris présidentielle, d’obtenir des prêts de la part de personnes morales qui ne sont ni des partis politiques ni des établissements de crédit, le Conseil d’État précise qu’un prêt ne peut cependant pas être concédé dans des conditions financières plus avantageuses...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :