Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Ne pas confondre procédure collective « ouverte » et « rouverte »

par Xavier Delpechle 6 avril 2016

Une banque a consenti à un entrepreneur individuel, pour l’acquisition d’un immeuble, un prêt garanti par le privilège de prêteur de deniers, qu’elle a inscrit. Le prêt n’ayant pas été remboursé, l’immeuble a fait l’objet, sur la requête de la banque, d’une adjudication le 12 novembre 1998. L’emprunteur a été mis en liquidation judiciaire par un jugement du 25 janvier 1999. La liquidation judiciaire a été clôturée pour insuffisance d’actif le 6 septembre 1999. Le 25 septembre 2003, la banque a perçu le...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :