Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Question de confidentialité en matière de saisie-contrefaçon

Lorsque des mesures conservatoires sont demandées, la demande de confidentialité des pièces saisies peut permettre à la partie qui justifie d’un intérêt légitime d’éviter la remise des pièces au demandeur.

par Jeanne Daleaule 17 mars 2017

C’est, semble-t-il, la première fois que la Cour de cassation a eu à se pencher sur l’application de l’article R. 716-5 du code de la propriété intellectuelle qui dispose : « le président du tribunal peut ordonner, au vu du procès-verbal de saisie, toute mesure pour compléter la preuve des actes de contrefaçon allégués. À la demande de la partie saisie agissant sans délai et justifiant d’un intérêt légitime, il peut également prendre toute...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :